Il semble que vous naviguez avec Internet Explorer 6. Ce navigateur est maintenant obsolète.
Pour plus de sécurité et plus de rapidité, il est recommandé de faire la mise à jour de votre navigateur :

Firefox / Safari / Opera / Chrome / Internet Explorer 8+

Nature et animaux

Une offre tentante. Doublez votre distance focale en utilisant le MC-20 avec seulement 150 grammes supplémentaires dans votre sac à dos. Cela semble être une excellente idée au début, mais je me souviens de l'époque où j'utilisais un 35 mm et essayais de prolonger un objectif 4/500 mm à un 8/1000 mm avec un convertisseur 2x. Je n'ai pas été convaincu par les photos produites, je n'ai donc plus jamais utilisé de convertisseur 2x.

En 2019, Olympus a sorti ce nouveau convertisseur et m'a demandé de le tester. J'étais un peu circonspect au départ. Après tout, je suis totalement satisfait du M.Zuiko Digital ED 300 mm F4 IS PRO, alors en ai-je vraiment besoin ? J'ai tendance à penser qu'un convertisseur ruine la qualité de l'image et dans le monde des MFT, le MC-20 transformerait le 300 mm F4 en un 600 mm F8, ce qui équivaut alors à un 1200 mm F8 au format 35 mm. Cependant, après les premiers tests de clichés et d'images, je dois dire que j'ai été intrigué. La qualité de l'image semblait très bonne. J'ai décidé de tester le MC-20 dans différents endroits et je l'ai emmené avec moi lors d'un voyage dans le parc national de Sarek en Suède - il est particulièrement important de voyager léger lors d'une randonnée là-bas.

J'ai mis dans mon sac à dos l'OM-D E-M1X, le M.Zuiko Digital ED 7‑14 mm F2.8 PRO, le M.Zuiko Digital ED 12‑100 mm F4 IS PRO ainsi que le M.Zuiko Digital ED 300 mm F4 IS PRO et le MC-20. Cela signifie que j'avais toutes les distances focales de 14 à 1200 mm à portée de main, avec un poids inférieur à 7 kg au total pour tout cet équipement - c'est une plage photographique énorme !

Le convertisseur est spécialement conçu pour le M.Zuiko Digital ED 300 mm F4 IS PRO, le M.Zuiko Digital ED 40‑150 mm F2.8 PRO ainsi que le M.Zuiko Digital ED 100‑400 mm F5.0- 6.3 IS et le M.Zuiko Digital ED 150-400 mm F4.5 TC1.25x IS PRO. En plus de la grande qualité d'image, je trouve la distance de mise au point la plus proche particulièrement intéressante, surtout avec l'objectif 300 mm où, avec le convertisseur, elle est d'environ 1,4 m - cela ouvre des possibilités entièrement nouvelles pour la photographie de détails ! Le grossissement est ici de presque 1:1*, ce qui fait de cette combinaison un excellent objectif macro pour les animaux qui ont besoin de garder leurs distances. Même avec le 40-150 mm, la limite est d'environ 65 cm et offre un grossissement de 1:1,2*. Pour moi, cet aspect justifie définitivement que le MC-20 devienne un « must have » dans mon sac à dos.

Évidemment, je ne vais pas cacher le fait qu'il y a aussi des limites à l'utilisation d'un convertisseur comme celui-ci. Sur l'objectif 40-150 mm, la mise au point automatique est légèrement plus lente et la netteté et le contraste diminuent légèrement. Cependant, sur l'objectif 300 mm, cela passe pratiquement inaperçu, c'est pourquoi je l'utilise principalement comme une extension de l'objectif 300 mm. Ce qui m'a le plus surpris, c'est la faible aberration. Cela montre que le convertisseur est parfaitement calculé pour cette combinaison.

Cependant, les plus grandes restrictions se situent en dehors des objectifs. Quiconque prend des photos avec ces distances focales doit simplement être conscient que l'air entre la lentille frontale et l'objet agit également comme une sorte de lentille. Si la distance est trop grande, les mouvements de l'air et l'humidité entraînent inévitablement une perte de qualité, qui se manifeste dans la résolution, la netteté et le contraste. Si vous en êtes conscient et ne voulez pas seulement utiliser le MC-20 pour réaliser des « portraits de maître » à une plus grande distance, alors c'est un excellent complément au kit.

Dans l'ensemble, je suis impressionné par le MC-20 et je continue de me surprendre à l'utiliser avec le 300 mm, en particulier pour photographier des zones ou des détails, ce qui ne seraient pas possible autrement. Je n'avais jamais fait cela auparavant avec un équipement 35 mm. Je peux maintenant dire qu'à mon avis, cela vaut vraiment la peine de mettre les 150 grammes supplémentaires dans votre sac à dos.

Auteur et photographe : Andreas Geh

* équivalent à 35 mm

A voir également