Il semble que vous naviguez avec Internet Explorer 6. Ce navigateur est maintenant obsolète.
Pour plus de sécurité et plus de rapidité, il est recommandé de faire la mise à jour de votre navigateur :

Firefox / Safari / Opera / Chrome / Internet Explorer 8+

Villes et voyages

En tant que voyageur, j'ai eu l'occasion d'essayer le nouveau E-M5 Mark III dans le Tyrol du Sud pendant une semaine ; une expérience unique et fortement recommandée pour ceux qui aiment la nature et les paysages à couper le souffle. Sans aucun doute une expérience parfaite pour cette occasion.

J'avoue être agréablement étonné par son côté compact et léger, ainsi que par toutes les nouvelles fonctionnalités qu'il présente Olympus a vraiment pensé à tout. En étant plus petit et plus compact, vous avez la possibilité d'ajouter plus d'attache, pour ceux qui ont besoin d'une meilleure prise en main.

Une caractéristique fondamentale est de pouvoir revérifier l'étanchéité du boîtier et des objectifs sous la pluie, sans avoir à se soucier des gouttes qui tombent sur l'appareil photo sur ce point, j'ai pu constater des améliorations. Maintenant, je suis parfaitement préparé pour passer des heures à photographier des cerfs à l'intérieur d'une réserve naturelle.

Puisque c'est un petit appareil photo, il passe presque inaperçu mais si vous voulez photographier des animaux dans la nature, en plus d'avoir un objectif très polyvalent et un grand zoom, comme le M.Zuiko Digital ED 12-200mm F3.5-6.3, je vous conseille de vous placer derrière des arbres. Vous pouvez également utiliser la prise de vue silencieuse, pour ne pas effrayer les animaux.

Pour l'ascension des sommets de la région du Stelvio, aux montées abruptes, il est essentiel de disposer d'équipements polyvalents et en même temps légers. Dans le cas présent, je n'avais que deux objectifs avec moi, le M.Zuiko Digital ED 12-40mm F2.8 PRO — un objectif très polyvalent en toute situation — et le M.Zuiko Digital ED 14-150mm F4-5.6 II. Le premier m'a été utile pour les paysages, et le second devait servir au cas où j'aurais à nouveau besoin d'approcher des animaux dans la nature, comme ce fut le cas avec une jolie marmotte. J'aime profiter de la lumière du petit matin et du coucher du soleil ce sont les meilleurs moments pour capter la lumière ultime depuis les plus hauts sommets.

À de nombreuses reprises, j'ai rencontré un problème en transportant du matériel très lourd et de multiples batteries, ce qui m'a interrogé sur l'utilité de les incorporer ou non dans l'expédition. L'Olympus E-M5 Mark III, avec une seule batterie, m'a suffi pour toute la journée. Il a même enregistré quelques prises de vue vidéo pendant la montée, sans avoir besoin d'un trépied ou d'un stabilisateur supplémentaire.

Très souvent, le long du parcours, je me suis retrouvé dans des zones montagneuses avec des vents violents et aucun endroit sûr pour changer les objectifs — changement effectué à la volée. La vitesse de changement du système de lentilles est essentielle, et le fait est que c'est l'une des choses qui me préoccupe le moins avec Olympus, car après plusieurs années d'utilisation, je n'ai pas encore eu à nettoyer le capteur. Mais ce n'est pas tout : quelle que soit la météo, je me sens tout à fait en mesure de changer mes objectifs sans m'inquiéter. Au fait, je vous avoue que j'ai eu de la compagnie avec quelques ânes curieux de savoir ce que je faisais assis par terre !

Après une semaine d'utilisation et différents tests , je peux attester du fait que l'Olympus E-M5 Mark III est un appareil photo de voyage parfait, léger, avec des objectifs interchangeables, précis et très rapides à mettre au point. Il répondra parfaitement aux attentes de tout photographe de voyage ayant besoin d'un équipement léger dans son sac à dos.

Auteur & photographe : Oliver Vegas

Toutes les photos ont été réalisées avec l’équipement suivant :