Il semble que vous naviguez avec Internet Explorer 6. Ce navigateur est maintenant obsolète.
Pour plus de sécurité et plus de rapidité, il est recommandé de faire la mise à jour de votre navigateur :

Firefox / Safari / Opera / Chrome / Internet Explorer 8+

Villes et voyages

En 2003, lorsque j'ai eu un appareil photo Olympus Camedia entre les mains pour la première fois, j'étais loin d'imaginer le parcours qui m'attendait. Des hauts et des bas, des changements de style et dans la manière d'appréhender la photographie, beaucoup de mauvais mouvements et quelques bons mouvements parfois. Il n'y a qu'une chose qui n'a jamais changé... Olympus.
Ma curiosité m'a amené à me rapprocher des bonnes personnes chez Olympus, celles qui sont toujours prêtes à aider. Aujourd'hui, la qualité de leur équipement ne m'a jamais fait défaut.

Mon style s'oriente vers le documentaire et la presse mais j'aimerais également m'abandonner au monde du surréaliste et de l'abstrait. J'aime photographier des concerts, des spectacles, des mariages, des paysages et des décors urbains ; partout où je ne dois pas influencer la scène devant moi. J'aime les moments et les événements spontanés.
Mon style photographique m'amène à utiliser le bokeh de temps à autre. J'aime le bokeh mais lorsque je prends des photos je n'y pense pas vraiment, j'essaie juste d'obtenir la meilleure vitesse d'obturation possible et d'utiliser l'ISO la plus basse et l'ouverture la plus faible. Le bokeh est juste le résultat. Bien évidemment, la différence de distance à partir de l'objet est extrêmement importante pour le bokeh. Pour ce qui est du bokeh, j'aime les prises de vue de nuit avec la lumière éclatante de l'arrière-plan, comme celle des lampadaires.




Je photographie souvent des personnes lors de fêtes, concerts, mariages, etc. J'ai donc particulièrement l'habitude de travailler dans des conditions de faible luminosité.
Depuis peu, j'ai opté pour le 17 mm qui s'avère idéal pour les paysages urbains. J'utilise le 25 mm et le 45 mm pour photographier des personnes, la vie urbaine, le tout dans des conditions de faible luminosité, bien entendu. J'ai été agréablement surpris par la précision, la mise au point rapide, le magnifique Bokeh Progressif et la vitesse de ces objectifs.

N'étant pas très à l'aise avec la technique, je ne m'y attarderai pas. Mais lorsque je prends des photos, les détails incroyables et l'excellente qualité sont des choses qui me rendent heureux. Récemment, j'ai reçu des demandes de conseils pour ces objectifs. J'ai répondu que si j'avais un conseil à donner c'est de les prendre, les utiliser et je vous garantis que vous ne serez pas déçu. Je suis sérieux. De mon point de vue et pour mes besoins photographiques, ces objectifs sont fantastiques.

Auteur & Photographe: Silvijo Selman

Toutes les photos ont été réalisées avec l’équipement suivant :