Il semble que vous naviguez avec Internet Explorer 6. Ce navigateur est maintenant obsolète.
Pour plus de sécurité et plus de rapidité, il est recommandé de faire la mise à jour de votre navigateur :

Firefox / Safari / Opera / Chrome / Internet Explorer 8+

Villes et voyages

Beaucoup de personnes se rendent dans les magasins d'appareils photo pour acheter un nouveau boîtier. En règle générale, ils semblent toujours se préoccuper des aspects suivants : ergonomie, prise en main, capteurs, mégapixels, évolution, son, menu et gamme d'objectifs. Bien que ces fonctions soient importantes pour les photographes, très peu de personnes s'intéressent aux aspects techniques de l'appareil ; autrement dit, à ce qu'il a vraiment sous le capot. Lorsque je suis passé au système Olympus en 2014, j'ai lu dans le catalogue de la marque des articles portant sur des fonctionnalités qui ne m'intéressaient pas vraiment. À l'époque, j'ignorais qu'on pouvait avoir besoin du Live Bulb, du Live Time ou du Live Composite. Je ne les voyais que comme des gadgets. Mais aujourd'hui, si vous me questionniez sur l'utilité de ces fonctionnalités, je vous répondrais sans hésiter qu'elles font partie de mon quotidien photographique !

Chaque fois que je discute de longues expositions avec des photographes qui n'utilisent pas de matériel Olympus, je déclare toujours : « Je n'ai pas besoin de calculer le temps d'exposition, je me contente de regarder l'écran et lorsque l'exposition est correcte, ma photo est prête. » Ils me demandent séance tenante « Comment fais-tu ? », je leur réponds simplement : « Grâce aux fonctionnalités magiques Live Bulb, Live Time et Live Composite, qui sont propres à Olympus ! » La photo ci-dessous a été prise à Francfort-sur-le-Main. J'ai attendu que les conditions d'éclairage soient optimales et, à l'aide de la fonction Live Composite, l'appareil a créé la photo suivante. Une prise, une photo.

Olympus est le seul fabricant à proposer ce type de fonctionde temps d'exposition. Il y a quelques mois, je prenais des photos près des Chutes d'Allerheiligen, en Forêt-Noire. J'ai installé mon équipement et photographié la cascade avec la fonction Live Time.


Tandis que je rangeais mes affaires et m'apprêtais à partir, un homme a fait son entrée sur les lieux. C'était un photographe avec du matériel Olympus. Je l'ai observé, pour voir la façon dont il allait aborder son sujet. Après avoir tout installé, il semblait vouloir photographier avec une longue exposition car un filtre de densité neutre était fixé sur son objectif. Les choses devenaient croustillantes ! J'ai attendu qu'il utilise la fonction Live Time et devinez quoi… il s'est mis à calculer : « Avec l'ouverture X et le filtre de densité neutre, je vais devoir l'exposer X secondes ». À ce moment-là, je me suis dit : « Dis donc, il a l'option Live Time et s'embête à tout calculer. » Alors, je me suis approché de lui et lui ai demandé s'il savait comment fonctionnait Live Time. Il m'a répondu par l'affirmative, mais cela ressemblait davantage à un non, car il n'était pas au fait des capacités techniques de la fonctionnalité. J'ai donc pris le temps de lui expliquer. Ce que j'essaie de dire ici, c'est qu'il existe des photographes avec des systèmes Olympus qui ignorent les fonctionnalités de leurs appareils photo et donc, qui ne les utilisent pas.

Au premier abord, elles semblent peut-être fantaisistes. Mais en réalité, de telles fonctionnalités valent leur pesant d'or car elles simplifient vraiment l'art de la photographie. La longue exposition est en fait une photographie expérimentale ; en général, les premiers clichés ne seront pas exposés correctement. Bien sûr, il ne faut pas oublier que le trépied, le câble télécommande et l'application (Ol.Share) sont de véritables incontournables. Laissez-moi vous donner un aperçu général de ces fonctionnalités.

Live Bulb, Live Time et Live Composite ont un mode de fonctionnement distinct. Pour commencer, l'appareil photo doit être placé sur une surface stable, telle qu'un trépied. Désactivez la stabilisation d'image, cadrez votre photo et effectuez la mise au point. Si vous travaillez avec un filtre de densité neutre, désactivez la mise au point automatique. Jusqu'à présent, l'approche conventionnelle s'applique à l'exposition longue et aux fonctions Live Bulb, Live Time et Live Composite. Tout d'abord, vous devez mesurer l'exposition en mode A, S ou M. La durée d'exposition doit être comprise entre 1/2 et 60 secondes. Gardez cette valeur à l'esprit. Passez ensuite au mode souhaité. Appuyez sur les boutons du menu et entrez le temps mémorisé, puis confirmez via le bouton OK. Basculez l'appareil en mode Live View. C'est à ce moment-là que vous relâchez le déclencheur et que l'image prend forme. C'est simple et efficace ! Le temps d'exposition n'a pas besoin d'être calculé. La fonction Live Composite ajoute seulement la différence de luminosité respective et non la luminosité totale disponible, comme c'est le cas habituellement. C'est la différence entre les fonctions Live Bulb et Live Time. N'attendez plus, prenez vos appareils photo, sortez et expérimentez. Vous allez adorer ces fonctionnalités ! Les possibilités sont infinies. Vous pouvez créer facilement du light painting, des clichés d'architecture, des traînées d'étoiles et bien plus encore. L'imagination n'a aucune limite et ce qui est cool, c'est que les images sont au format RAW ou JPG !

Je voudrais terminer avec cette citation : « Jamais la nature ne nous trompe ; c'est toujours nous qui nous trompons. » – Jean-Jacques Rousseau

Auteur & Photographe: Hayrettin Bilgin

Galerie images

Toutes les photos ont été réalisées avec l’équipement suivant :