Il semble que vous naviguez avec Internet Explorer 6. Ce navigateur est maintenant obsolète.
Pour plus de sécurité et plus de rapidité, il est recommandé de faire la mise à jour de votre navigateur :

Firefox / Safari / Opera / Chrome / Internet Explorer 8+

Villes et voyages

2020 est une année pas comme les autres en raison de la pandémie mondiale de COVID-19 et des restrictions auxquelles nous avons tous été confrontés et que nous continuons à subir. Ayant toujours aimé photographier les espaces urbains, je relève le défi de prendre des photos dans des espaces urbains très fréquentés, partout dans le monde, en attendant un moment pour capturer la scène sans personne.

Lorsque j'ai été approché pour faire des photos avec le E-M10 Mark IV, j'étais impatient car il était livré avec ses propres défis. Dans le passé, je pouvais errer dans les villes pendant des heures, en attendant qu'une scène se développe, ou seulement un instant pour avoir un étranger dans le cadre en perspective. Cette fois, je devrais adapter mon approche à ma photographie, maintenir une distance sociale et ne photographier que pour une durée très limitée.

En tant qu'employé clé du NHS (service de santé public), je devais encore me rendre à Londres pour mon travail alors que le reste de la ville était confinée. J'ai utilisé la marche au retour du travail comme un exercice quotidien et une occasion de me vider la tête. J'ai senti qu'il était important d'enregistrer la façon dont la vie avait soudainement changé et d'essayer de donner un sens à tout cela.

Au cours des dernières années, j'ai eu la chance de voyager dans le monde entier et je peux dire sans hésiter que la série E-M10 a été mon compagnon le plus fiable et le plus fidèle. Le E-M10 Mark IV n'était pas différent, avec sa poignée remodelée qui rend immédiatement l'appareil photo rassurant et confortable dans la main. Lorsque tout autour de vous semble être en flux constant et imprévisible, avoir une certaine familiarité avec le E-M10 Mark IV pour prendre des photos était une distraction bienvenue.

Dans le passé, j'ai commis l'erreur de parcourir plus de 160 kilomètres pour visiter un bâtiment afin de le prendre en photo, pour découvrir ensuite que je n'avais pas chargé la batterie de mon appareil photo ! J'ai appris de cette erreur, mais on peut maintenant charger l'appareil photo à l'aide d'un chargeur portable. C’est juste une chose de moins dont je dois me soucier lorsque je voyage avec mon appareil photo, et j’ai trouvé que c’était un complément pratique.

Prendre des photos a toujours été passionnant et réconfortant. Je trouve que la série et les objectifs E-M10 sont fiables et produisent des images de qualité sans me faire hésiter. Chaque fois que je sors pour prendre des photos, j'aime voyager aussi léger que possible, et l'utilisation du E-M10 Mark IV est parfaite pour quelqu'un comme moi qui est toujours en déplacement.

Auteur et photographe : Martina Govindraj

Toutes les photos ont été réalisées avec l’équipement suivant :